Château Rasque-blurred
Château Rasque

Château Rasque

« Trente ans d’existence à peine et déjà une renommée qui va bien au-delà de la Provence. Gérard et Monique Biancone ont créé Château Rasque il y a près de trente ans. Sophie, leur fille, perpétue aujourd’hui leur passion du terroir, leur goût pour des vins qui ne ressemblent pas aux autres. » Les hauteurs de Taradeau, petit village du Var, voisin de Draguignan, abrite l’un des grands noms des Côtes de Provence : le Château Rasque. Cette grande et belle exploitation est sans doute le fruit de l’imagination d’un peintre du coin. Elle associe en effet les couleurs reines de la palette provençale : le bleu résolu du ciel, le vert des vignes, des oliviers et des bosquets, le mauve de quelques parterres de lavande qui égaie l’entrée du domaine et l’ocre d’une terre qui semble avoir fané au soleil. Mimétisme ? La bastide qui abrite chai et caveau affiche la même robe orangée ! Ce peintre a un nom : Gérard Biancone. C’est lui le pygmalion qui, en 1983, a façonné les 100 hectares de la propriété qu’il venait tout juste d’acquérir. L’artiste a commencé par préparer sa toile, les bulldozers faisant alors le lit du futur vignoble : 30 hectares plein sud. Une fois cette surface apprêtée, il a couché ses premières touches de couleur, ses premiers pieds de vigne, dans une terre poudreuse, drainante, qu’il savait faite pour cela. Un quart de siècle plus tard, les syrahs, grenaches, cinsaults et autre rolles rayonnent. Des cépages travaillés en bio, vendangés à la main. Parce que, comme le dit si bien la doctrine de la maison, « il n’y a pas de hasard. Il y a de l’amour.” Une nature choyée ne se montre jamais ingrate ; ici, elle engendre donc une belle gamme de vins rouges, rosés et blancs dont deux cuvées racées : Pièce Noble et le Clos de Madame. Le premier est un vin rouge d’une belle puissance qui vieillit 8 mois en cuve, puis 10 mois en foudre de chêne. Son nez complexe, sa bouche élégante, ses tanins soyeux en font un grand classique provençal. Le second n’a longtemps existé qu’en rouge, lui aussi. Il fut imaginé par Monique, l’épouse de Gérard. Cette petite-fille d’un vigneron bordelais s’est inspirée des méthodes bourguignonnes pour créer un vin généreux et léger, aux arômes fruités, sur les fruits mûrs, aux tanins fins et friands. Récemment, la cuvée Clos de Madame s’est enrichie d’un rosé et d’un blanc. Des vins de femme, là encore. Mais cette fois, Monique Biancone n’en est pas à l’origine. C’est Sophie, sa fille, qui les a fait naître. Avec l’aide attentive de ses parents, elle veille sur le domaine familial depuis l’hiver 2008. “Rasque a toujours été mon coin de paradis, raconte-t-elle. Jeune, quand j’étais étudiante en droit, je venais régulièrement y trouver refuge. Et plus tard, quand j’ai enchaîné sur un BTS viticulture œnologie, j’y ai fait tout naturellement mes premiers pas professionnels.” L’histoire aurait pu en rester là. En effet, dès qu’elle a son BTS en poche, Madame Courtois Biancone Sophie change radicalement de voie, quittant le vin pour la communication événementielle, la campagne pour la ville, le Sud pour Paris. L’aventure “Capitale” ne va durer que quatre ans. Sa région lui manque, Rasque aussi ; elle y revient, travaille deux ans aux côtés de son père avant que celui-ci, convaincu par son énergie et son potentiel, l’installe aux commandes. Il n’a eu depuis qu’à s’en féliciter, le talent de cette vigneronne d’à peine trente ans s’affirmant davantage à chaque millésime. Le Château Rasque, c’est certain, a encore de beaux jours devant lui. Et ses visiteurs quelques beaux moments de plaisir en perspective.

Château Rasque, 83460 Taradeau, France

slowfood
 

 

Slow Food est une association à but non lucratif international majeur engagé à donner la valeur droit à l’alimentation, à l’égard de ceux qui produisent, en harmonie avec l’environnement et les écosystèmes, grâce à la connaissance dont ils sont les gardiens des territoires et des traditions. Slow Food travaille chaque jour dans 150 pays pour promouvoir une bonne nutrition, propre et juste pour tous.



terramadre

Un réseau mondial de plus en plus qui donne la parole à ceux qui veulent construire par le bas un modèle différent de la production alimentaire qui respecte l’équilibre de la nature, de la dignité des producteurs, la santé des consommateurs. Ils font partie de la Terre-Mère paysans, les agriculteurs, les pêcheurs, les cuisiniers, les universitaires, les étudiants, les consommateurs, qui partagent le même désir: pour sauvegarder le territoire et de garantir à tous un bon, propre et juste. Terra Madre est la rencontre entre les représentants du réseau mondial (à Turin tous les deux ans) et les réseaux régionaux (à Tours, Bilbao, Brasilia, Buenos Aires, Dar es Salam, etc.). Terra Madre est un ensemble de projets locaux sur les cinq continents qui protègent la biodiversité et de promouvoir les filières courtes et le goût de l’éducation.

terramadre.info



salonedelgusto

Le Salone Internazionale del Gusto, organisée par Slow Food, la région du Piémont et la ville de Turin, dans sa septième édition, est un marché d’alimentation, un lieu de rencontre et de collecte où il engagé dans l’économie et l’échange de nourriture et de la culture du vin. L’objectif est de fournir aux consommateurs et aux visiteurs de signes de connaître et d’apprendre à choisir des aliments. La salle devient un véritable lieu de débat sur les grandes questions: la chaîne d’approvisionnement pour les consommateurs, de la publicité à l’éducation, tout, en un mot, ce qui concerne la gastronomie et de l’économie qui lui est associée.

salonedelgusto.com



L’association Slow Food Monaco Riviera Côte d'Azur se compose de restaurateurs, hôteliers, ou même de simples personnes qui aiment la bonne cuisine, l’alimentation propre et la qualité de la vie. On peut devenir membres dans plusieurs manières, au but de soutenir et participer à l’association d’une façon active et importante. L’association a établi des différentes typologies d’inscription.

Plus d'infos